Présentation de Charlotte : notre nouvelle Chargée de Communication

Depuis le 20 mai, Charlotte est arrivée aux Jardins de Cocagne sur le poste de Chargée de Communication qu'occupait Hélène PULLION depuis l'été dernier.elle se présente à vous !

Je m'appelle Charlotte, je suis originaire du Nord de la France ; Amiens en Picardie où j'ai suivi pratiquement toute ma scolarité. J'ai fait une licence de biologie en fac, plutôt orientée biologie du végétal. Après ma licence, je suis venue faire les vendanges dans la région et c'est comme cela que je suis arrivée en Bourgogne.

Je suis restée quelques temps à Beaune où j'ai fait un BTS viticulture - œnologie en alternance. Je suis ensuite venue à Mâcon en 2011 où j'ai principalement travaillé dans des domaines viticoles, chez les Bret à VINZELLES, chez les Tripoz à LOCHE, par exemple. J'ai également travaillé dans un restaurant rue Dufour à Mâcon et à la CAVB (Confédération des Appellations et des Vins de Bourgogne), sur un poste de contrôle de volumes de récoltes.

Je suis arrivée aux Jardins de Cocagne de Mâcon en Mai 2019, cela fait maintenant un peu plus d'un mois que je suis là au moment de cette présentation, c'est encore tout récent.

Ça se passe très bien avec toute l'équipe, notamment avec Hélène que je remplace. On prend le temps de discuter ensemble de tous les aspects du poste. C'est vraiment agréable de l'avoir auprès de moi pour cette transition.

En un mois, ce qui me frappe le plus, c'est la quantité de travail. La préparation des paniers, l’organisation en amont de la distribution, la gestion des points de dépôts, la communication  cela représente beaucoup de choses à faire mais c'est aussi très agréable d'être un petit peu partout à la fois. Pour le moment, je n'ai pas encore eu à recevoir les adhérents à l'accueil, mais c'est aussi un aspect très important du travail qui me tient à cœur.

Il y a aussi l'interaction avec la production : on travaille beaucoup avec Jean-François, le chef de culture, ainsi que son équipe de maraichers et de jardiniers  pour mettre en place des partenariats. On vient de le faire, par exemple, avec une colonie de vacances que nous allons fournir en légumes cet été pour les mois de juillet et d’août. Il y a donc tout un travail d'organisation, des contacts à prendre, des choses à mettre en place…

Au début, c'est beaucoup d'informations qu'il faut intégrer avec cette diversité de choses à faire, car à côté des paniers, des adhérents, de nos marchés et manifestations il y a les partenariats que nous avons, comme la colonie dont je viens de parler ou les Paniers Solidaires qui permettent à des adhérents de la MSA ou du CCAS, qui en ont besoin, de disposer de paniers financés en partie par ces organismes. Il y a aussi les commandes groupées qu'on essaye de faire régulièrement en intégrant de nouveaux produits. A la fin de la semaine, on se rend compte que l’on n'a pas chômé!

Mon objectif pour le moment, c'est de bien prendre la suite d'Hélène et de faire en sorte que tout fonctionne normalement. Ensuite, je verrai ce qu’il est possible de faire, par exemple sur les commandes groupées en allant voir de nouveaux producteurs et des produits qui n’ont  encore jamais été proposés.

Un dernier mot plus personnel pour finir cette présentation : je me suis longtemps passionnée pour le vin et l’œnologie, mais maintenant je suis maman d'un petit bout de choux de 2 ans et c'est devenu ma nouvelle passion ! Fille de brocanteurs spécialisés dans la bande dessinée de collection, j'aime bien aussi aller chiner en famille le dimanche dans les brocantes.